Vous êtes No. combien, pour vous ?

thumb up1392876_51645231 taille reduiteCe qu’une ancienne star dit dans une interview m’a marqué. Cette chanteuse a sorti récemment un nouvel album, et l’intervieweur lui a demandé si son passé glorieux ne lui manquait pas trop. Effectivement, son succès dans le passé était immense, mais aujourd’hui ce n’est plus autant le cas, même si elle est toujours brillante, admirée, et qu’elle a toujours beaucoup de fans. Bien que son image soit plutôt macho féminine, arrogante et pas très polie, sa réponse me paraissait faire apparaitre une certaine philosophie.

 » C’est vrai qu’on ne me traite pas de la même façon qu’avant, je n’ai plus la plus grande loge, et moins de journalistes me contactent. Avant, mes fans venaient voir tous mes spectacles, mais là il y en a de moins en moins qui sont enthousiasmés. Mes fans vieillissent en même temps que moi, et aujourd’hui nous sommes plutôt des amis.  »

Elle ajoute cette phrase en souriant :

 » Pourtant non, mon passé ne me manque pas. Je suis toujours No.1 dans mon cœur. J’aime bien ma façon d’évoluer. Je mûris mais mes musiques et mes pensées aussi. Je veux utiliser ma popularité pour faire évoluer le monde de manière plus positive.  » (elle est connue aujourd’hui en tant que protectrice de l’environnement et des animaux)

On voit parfois une top star qui connaît rapidement un grand succès, mais qui disparaît juste après. Je me demande si ce n’est pas parce que leur raison d’être est basée sur la popularité et les autres. Les autres m’aiment alors je continue, les autres ne m’aiment plus, alors je laisse tomber.

Quand je vois des gens qui marchent longuement sur leur chemin et résistent à tout pour continuer à réaliser leur rêve ou leur objectifs, il y a clairement un point commun : Leur identité est solide. Ils s’aiment eux mêmes, ils savent être fiers d’eux, et apprécier leur valeur et respecter ce qu’ils réalisent.

On ne peut bien sûr pas être sûr de soi tout le temps. Dans les moment de doutes ou de solitude, ils auront sans doute eux aussi tendance à mettre en cause certains aspects internes de leur vie. Pourtant, ce qui est fondamental, c’est qu’un amour immense d’eux mêmes coule dans leur sang.

Évidemment, comme dans beaucoup de domaines dans la vie, il ne faut pas tomber dans l’extrémité; l’excès d’amour de soi pourrait nous conduire à être orgueilleux et être égoïste. Ici, ce n’est pas de cela que je parle.

Quelqu’un m’a dit qu’il faut savoir s’aimer soi même pour aimer les autres. On doit s’aimer soi même pour apprécier ce qu’on fait. On doit aussi s’aimer soi même pour être aimé par quelqu’un d’autre.

Osons dire qu’on est numéro 1 dans notre cœur. Je pense qu’il est temps de nous aimer un peu plus 🙂