Forget me not

Voici un joli morceau nostalgique que j’aime beaucoup. Ce morceau a été publié il y a 3 ans dans l’album « Bon voyage », et c’est resté caché depuis. Aujourd’hui, je le ressors pour le partager avec ceux qui ne le connaissent pas.

Je me rappelle que je l’ai composé en me promenant aux Pays Bas. Je voulais décrire la psychologie des gens en voyage qui envoient des cartes postales à leurs bien-aimés. ‘C’est bien joli ici. Et je pense à toi, ça aurait pu être si bien si on était ensemble’. Dans mon cas comme je vis loin de mon pays et je ne peux pas voir ma famille et mes amis pendant longtemps, au début de mes années en France j’avais tendance à en écrire en espérant qu’on m’oublie pas! :p

Je partage avec vous également la partition de ce morceau (disponible dans la bibliothèque). Le problème est que je ne retrouve plus son fichier d’origine, je n’ai que la version PDF ! En la relisant j’y ai trouvé beaucoup d’erreurs, alors je les ai corrigées à la main, et j’ai recollé des bouts qui manquaient. Le résultat est artisanal, merci pour votre compréhension !

Ce morceau a beaucoup de bémols mais ce n’est pas difficile à jouer si on comprend la mélodie globale. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou des remarques en jouant.
Bonne écoute et bonne interprétation

Nuit étoilée

Ingrédients de cette potion : « Ah ! vous dirai-je, Maman », Souvenir d’enfance, les sons de l’été, « Nuit étoilée sur le Rhône » de Van Gogh, Le feu d’artifice du 14 juillet

Ah ! vous dirai-je maman.
Au milieu de ce morceau vous allez remarquer un passage inspiré de cette vieille chanson française. Lire la suite

[Journal Musical] 16/06/13

550929_69071328 journal_taille reduiteComposition
Malgré un emploi du temps plutôt chargé dû à ma seconde activité, cette semaine j’ai pu composer 3 morceaux supplémentaires. Je sais pas quand je pourrai vous les présenter, sachant que j’ai déjà au moins dizaine de morceaux à vous présenter cette année. Du coup ces trois morceaux seront présentés peut être l’année prochaine ?

Enfin je décide de les décrire rapidement ici. Quand je compose un morceau, celui-ci est toujours le meilleur que j’ai jamais composé. Créer un nouveau morceau est vraiment motivant ! Par contre, une fois que c’est composé, il devient moins intéressant, mon enthousiasme baisse à fond. Pour ne pas oublier mon enthousiasme d’aujourd’hui envers ces trois morceaux, je pense que c’est intéressant de faire une petite note sur eux. Lire la suite

When you smile : l’amour enfant

Painting LoveBack to the basics. L’amour des adultes est parfois un peu trop compliqué : il vient du vécu, on y trouve la sagesse et la philosophie, mais il y a aussi des histoires, des réflexions, des préjugés, des attentes, des conditions…
Quid de celui des enfants ? Comme beaucoup d’auteurs le décrivent depuis longtemps, leur amour est pur, innocent et plus simple. C’est peut être un peu ce qui manque chez les adultes.

Les enfants nous parlent de l’amour Lire la suite