George Winston, des mélodies qui expriment son grand amour de la nature

George WinstonNote de Solip : J’apprécie ce moment de recherche sur des artistes de mon genre ou qui m’inspirent beaucoup. En cherchant sur ces artistes, je prends non seulement du temps pour les écouter (c’est un véritable moment de détente :)), mais je les découvre sous différents angles, notamment sur le plan humain.

George Winston en quelques mots : pianiste newage, pianiste honoré de Grammy, pianiste de la nature,  pianiste naturaliste, mélodies qui chauffent votre coeur… 🙂

Beaucoup de compositeurs disent qu’ils n’écoutent pas tellement les compositions des autres. Ce n’est pas une histoire de fierté, mais souvent par manque de temps ou bien parce qu’ils sont concentrés sur leurs travaux musicaux, ce qui est tout à fait normal.

Dans ce sens, l’artiste que je vous présente aujourd’hui est un peu exceptionnel. J’ai l’impression qu’il passe plus de temps à parler des artistes et des musiques qui ont influencé sa musique et son évolution, que ses propres musiques.
Il a même créé son label Dancing Cat Record, qui avait pour but initial d’enregistrer les musiciens qui l’ont influencé, ainsi que les musiciens qu’il juge important de préserver pour la future génération. C’est clairement un artiste qui veut reconnaître ses racines musicales, les mettre en valeur et laisser des traces pour les transmettre aux futurs musiciens. Et c’est un des points que j’apprécie chez cet artiste. Il me fait penser à la nouvelle de Jean Giono : L’homme qui plante des arbres 🙂 Lire la suite