L’horreur chasse la chaleur ! – 10 morceaux de musique qui font peur

Il fait bien chaud cet été. Certes c’est mieux qu’un temps pluvieux, mais dans la durée ça devient difficile à supporter. N’oubliez pas de boire régulièrement et de rester au maximum au frais. En attendant que la canicule s’en aille je vous propose une idée originale pour vous rafraîchir un peu. Ce sera évidemment avec la musique !

En Corée on dit que l’été c’est la saison des films d’horreur. On pense que regarder des films de ce type fait oublier ou chasse la chaleur. Dans des scènes très tendues, on a la chair de poule, des sueurs froides dans le dos, et on frémit de peur. Voilà on sent le froid 😉 Vous vous en doutez bien, la musique joue un grand rôle pour créer ce type de sensation. Alors aujourd’hui je vous présente ma sélection de musiques de films d’horreur. Avez-vous déjà pensé à les écouter séparément (en dehors du film) ?

J’espère que ma sélection vous plaira.
Bonne écoute

1. Psychose (Psycho, 1960) – La scène de la douche : Ce morceau très célèbre est caractérisé par la suite de sons très aigus.

2. Dead silence (2007) : Après ce morceau, on veut éviter d’écouter une boite à musique la nuit tout seul.

3. La Malédiction (The omen, 1976) : Les voix graves créent une tension.

4. La nuit des masques (Halloween, 1978) : « He came home » par John Carpenter

5. Les dents de la mer (Jaws, 1975) : On ne peut pas parler de musique de films d’horreur sans mentionner ce fameux morceau.

6. L’Exorciste (Exorcist, 1973) : Je n’ai jamais osé regarder ce film, mais le morceau est beau.

7. Saw (2005) : Oh là là qui sera la prochaine victime ?

8. Scream (1996) : Trouble in Woodsboro par Marco Beltrami

9. Les autres (The others, 2001) : Le morceau n’est pas effrayant, mais je le trouve très beau.

10. Le cercle (The Ring, 2002) : C’est un remake du film japonais « Ring », que je n’ai pas pu regarder jusqu’au bout à l’époque. Cette musique est très belle.

P.S : A cette occasion j’ai le plaisir de vous présenter l’un des fantômes traditionnels les plus connus chez les coréens, qui s’appelle « fantôme vierge » (cheo-nyeo gui-shin). Ces jeunes filles revenantes s’habillent toujours en hanbok, vêtement traditionnel coréen, en version blanche (photo ci-dessous).

Leurs histoires sont toujours liées à des assassinats horribles, souvent à la suite d’une histoire d’amour ou encore à cause de la jalousie de l’entourage. Les revenants ne peuvent pas quitter le monde à cause de leur sentiment d’injustice et de rancune. Pour leur faire quitter le monde paisiblement, il faut un héros très courageux qui les écoute et qui résout le dédale d’affaires cachées derrière leur mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *