Poursuivre vos vies, rêves et projets avec le Taoïsme – Introduction

Dao-caoshuComme les français, les coréens étudient aussi la philosophie à l’école, mais on se concentre beaucoup plus sur les philosophes asiatiques. Et le Taoïsme est une des philosophies que j’ai longtemps étudiées depuis le collège jusqu’à la dernière année de mon lycée.

La raison pour laquelle je vous présente le Taoïsme aujourd’hui – sans doute ce ne sera pas la dernière fois d’ailleurs – est que je pense que cette manière de penser pourrait vous aider à mieux vivre. La mode de vie d’aujourd’hui est plus occupée et oppressante que jamais: On a tendance à n’apprécier que la valeur visible et à poursuivre la possession physique.

J’étais un peu victime de cette mentalité, mais en menant des projets comme InspiredMelodies.com, je me rends compte qu’il faut penser différemment pour pouvoir tenir mes projets à long terme. En effet j’aime bien composer et je suis heureuse devant mon piano, ce qui me fait peur par contre est qu’un jour je m’épuiserais au milieu et je laisserais tomber l’idée de vivre de ma passion.

C’est pour cela qu’aujourd’hui je reviens vers cette philosophie, alors qu’à l’école, je ne comprenais absolument pas pourquoi on m’enseignait ce type de vieille leçon. Oui, j’ai cru que vivre le Taoïsme voulait dire quitter le monde et m’isoler à la montagne. Tout cela à cause des petites fables pas très compréhensibles de Zhuangzi !

Note : Avec Laozi (Lao Tseu), Zhuangzi a développé le Taoïsme. « Zhuangzi » écrit par Zhaungzi est composé de petites fables pour expliquer ce que c’est de vivre selon le taoïsme.

Mais si je réfléchis bien, si je pousse n’importe quelle philosophie à son extrême, que ce soit le bouddhisme ou autre, on quitte le monde et vit dans un endroit un peu loin de la réalité. Donc il faut savoir relativiser des choses 🙂

En tout cas, je compte vous présenter cette philosophie au fur et à mesure, avec des petites histoires pour qu’on n’ait pas l’impression de retourner à l’école.

Selon le Taoïsme, devenir heureux se fait en pleine nature, en se libérant, et il nous recommande de favoriser la simplicité, et de poursuivre les lois de la nature.

Le message principal que veut passer le Taoïsme est « 無爲 – Wúwéi – Non agir ». Cela décrit l’attitude qui consiste à suivre la raison de la nature sans vouloir agir intentionnellement. Arrivé à cet état de vide, on aura un esprit large comme la nature pour accepter la relativité des choses telles que la clarté et l’obscurité, le bonheur et le malheur, et la vie et la mort.  L’opposé de cet enseignement est « 人爲 – RenWei ». Cela signifie créer des règles et forcer les autres à les respecter en vue de juger le bien et le mal.

Bien sur, dans la société, il est nécessaire d’avoir des règles et des lois pour mieux vivre ensemble. Cependant le Taoïsme concerne plutôt la formation morale et culturelle de soi même. Dans ce sens, on pourra traduire le Taoïsme comme une pratique morale pour simplifier son coeur.

En analysant beaucoup de philosophies, on peut à peu près conclure que le but de la vie de chacun est d’être heureux et de poursuivre le bonheur. Effectivement parmi beaucoup de solutions face à un problème dans notre vie, on choisit toujours celle qui  nous fait le moins souffrir. Le Taoïsme est pareil, il nous montre une autre manière d’être heureux, en vidant son cœur et en acceptant la nature.