Enya depuis son monde merveilleux

EnyaPendant la première année de ce blog, je vous ai présente les artistes que j’aime personnellement et qui m’inspirent directement.

Cette année je prends une nouvelle approche. J’ai décidé d’analyser aussi des artistes qui ont fait beaucoup de succès dans le milieu New age. Pourtant le terme New age m’embête un peu. Je suis bien consciente que ce genre musical (de la Neo classique, la musique électronique jusqu’aux bruits de la nature) est tellement large et flou qu’il n’en existe pas de définition claire et que pas mal d’artistes refusent donc de se positionner dans cette catégorie de musique.

Mon but n’est pas de créer une polémique pour décider si cet artiste est New age ou pas. Je souhaite vous faire comprendre que le New age n’est pas limité aux morceaux de Yoga, mais qu’aujourd’hui beaucoup de musiques instrumentales et d’ambiance sont souvent classées dans cette vaste catégorie. Ce que je comprends avec le New age est qu’en fait les tendances musicales actuelles vont vers la diversité.

Ce mois ci je vous présente Enya. Je pense qu’il est important de vous expliquer un tel choix. D’abord beaucoup de gens connaissent cette artiste. Même si on ne la connaît pas, on a au moins une fois entendu ses morceaux, dans des films, à la radio, au supermarché, ou dans un café. Et pour moi c’est une des artistes les plus réussies et les plus représentatives de la musique New age, même si elle-même elle ne veut pas être positionnée dans cette catégorie de musique.

Le succès d’Enya est énorme dans le monde entier depuis les années 90. Elle est la musicienne solo la plus vendue en Irlande. Plus de 75 millions de ses disques ont été vendus dans le monde entier. Elle a gagné divers prix très renommés, notamment les Grammy Awards.

  • Parcours

Né en 1961, cette artiste irlandaise a été élevée dans une famille musicienne avec des parents très sensibles à la musique. Après ses étudies de musique, elle rejoint le groupe musical « Clannad » composé des membres de sa famille.

Elle quitte le groupe après deux ans et décide de poursuivre son propre chemin musical. C’est le moment où émerge son côté indépendant et créatif. C’était une décision à la fois importante et douloureuse, car elle a dû rompre les relations avec sa famille en décidant de se lancer en solo.

Deux personnes clés rejoignent son aventure : Nick Ryan et Roma Ryan. C’est notamment Nick Ryan qui découvre le talent et le potentiel d’Enya. Avec ce couple d’amis, le groupe Enya se crée : Nick Ryan joue le rôle du producteur, Enya elle-même compose et interprète, et Roma Ryan écrit des paroles en plusieurs langues. En effet, Enya chante non seulement en anglais, espagnol, mais aussi en latin, en Gaeilge (gaélique), qui est une langue régionale de l’Irlande, et dans son dernier album elle chante en Loxian, une langue inventée par Roma Ryan. Ce trinôme travaille toujours ensemble comme une famille, en se complémentant.

  • Genre musical

Comme je vous ai dit précédemment, Enya ne souhaite pas que ces musiques soient classées explicitement dans une catégorie de musique. Pourtant pour moi, elle est plus New age que d’autres artistes. Ces musiques sont de type « musique celtique », « musique du Monde », qui sont finalement des sous genres du grand parapluie New age. De plus, il faut noter qu’elle a gagné 4 fois un Grammy Awards dans la section New age.

  • Ambiance mystique

Ses fans disent qu’ils ont l’impression d’être guéris en écoutant ses musiques. Certains d’entre eux sont convaincus que ses musiques leur donnent une force spirituelle.

La culture et la musique de l’Irlande ont beaucoup influencé ses morceaux. Cela vient de son éducation musicale, de son vécu en Irlande. Cependant il y a également Enya, parmi les ingrédients de sa création.

Son ambiance mystique, pure, douce, et calme vient également de son mode de vie. Sa vie reste très cachée même après avoir connu un grand succès auprès du public. Elle communique très peu avec ses fans. Solitaire, travailleuse, naturelle, entourée uniquement d’amis de confiance, elle est bien dans sa peau, contrairement aux rumeurs qui circulent sur sa vie privée.

Même si sa célébrité l’ennuie parfois avec des fans extrêmes qui essaient de surveiller sa vie, et qui envahissent littéralement le château dans lequel elle habite, elle est bien consciente de ce point pénible et elle pense positivement : elle est heureuse de réussir de sa passion.

Plusieurs interviews d’Enya révèlent que c’est une personne plutôt timide, réservée et discrète. Elle conserve une vie plutôt simple même après avoir gagné une reconnaissance mondiale.

Je pourrai être plus connue si je faisais tous ces trucs voyants, mais la célébrité ne me semble pas nécessaire. Time Magazine

I could have been more famous if I did all the glitzy things, but celebrity always seemed so unnecessary … Fame and success are very different things, anyway. Time Magazine

  • Ses activités musicales

Depuis son premier album en 1988, elle a sorti 9 albums.

• Enya (1987)
• Watermark (1988)
• Shepherd Moons (1991)
• The Celts (1992)
• The Memory Of Trees (1995)
• Paint The Sky With Stars (1997)
• A Day Without Rain (2000)
• Amarantine (2005)
• And Winter Came (2008)

Nous sommes en 2013. Depuis son dernier album en 2009, on n’a plus de ses nouvelles. On est plus ou moins au courant qu’elle est en train de préparer un nouvel album, mais on ne saura jamais exactement quand il sortira.

Quelques morceaux très celebres d’Enya (Vous pouvez les écouter avec le player en bas de cet article)

1/ Amarantine : Elle a eu son 4ème Grammy grâce à ce morceau, chanté en Loxian, un langage complètement inventé par sa parolière. Amarantine est un vieux mot qui désigne l’éternité. Les poètes l’utilisent pour décrire une fleur qui ne meurt jamais.

2/ The Only time : Ce morceau a été utilisé par les médias notamment CNN comme musique de fond dans des reportages TV sur la tragédie du 11 septembre 2001. Cela a joué un rôle important pour améliorer sa notoriété, même si ce n’était l’intention du départ.

3/ May it be : Elle chante dans le film “Seigneur des anneaux”.

Comme toutes les autres musiques, la musique d’Enya, est à la fois appréciée et détestée. Elle reçoit comme d’autres musiques des critiques positives aussi bien que négatives.

Quant à moi je pense que ses musiques répondent bien aux besoins que ses fans expriment : se détendre avec des mélodies reposantes et mystérieuses, et une voix tendre. Son image correspond bien à sa musique. C’est un élément important qui lui apporte la confiance de ses fans, en elle et en ses mélodies. On n’attendrait certainement pas de celle qui chante la détente de s’amuser jour et nuit, et de créer des scandales.

  • Ses enjeux pour le nouvel album ?

Note : Je développe mes idées en tant qu’auditeur. Je ne suis pas spécialiste d’Enya, je ne prétends pas non plus être musicographe.

Plus l’attente augmente, plus les gens posent des questions : quel projet extraordinaire est-elle en train de préparer ?

En écoutant ses morceaux jusqu’à présent, je ne peux pas effacer de ma tête l’idée que toutes ses musiques sont similaires. Je ne suis pas opposée à cela. Personnellement je comprends qu’elle écrive la musique que ses fans attendent d’elle. Cependant, je comprends aussi que vu la notoriété et le succès d’Enya, les gens attendent une évolution de l’audace et de la prise de risques.

Son mode de communication n’est pas excitant par rapport aux différents moyens qui existent de nos jours. Cela ressemble à son caractère. Elle ne calcule pas, elle n’essaie pas de jouer sur sa notoriété. Elle sait protéger son image, son identité et garder sa valeur, puisqu’elle vit comme elle est.

Elle ne fait que de la musique, c’est ce qu’elle aime est ce qu’elle sait bien faire. Je pense que son nouvel album sortira dans pas très longtemps. Ses fans l’attendent avec impatience depuis 2008. De quelle manière fera-t-elle sa promotion sachant que beaucoup de choses ont changé depuis ? Tout est devenu plus compliqué et plus stratégique que jamais. Alors j’attends de voir comment elle va y faire face. Restera elle toujours cachée dans son monde en insistant sur son image privée et pure ? A voir…

De toute façon ses fans l’aiment comme elle est. J’attends de savoir avec quel morceau elle va nous impressionner.

Je partage avec vous une playlist qui regroupe les meilleurs morceaux d’Enya. La vidéo dure plus d’une heure. Pour moi ce lecteur était bien utile pour me concentrer sur mon travail. Je vous souhaite une bonne détente 🙂

  • Sources

Site web officiel d’Enya
– Wikipedia sur Enya EN | FR
Interview par The Telegraph en 2008 (EN)
Un article sur Enya par un musicographe coréen en 2006 (Coréen)
Compilation de toutes les interviews d’Enya EN
Enya News : Why US turned to Enya for Comfort en 2001 EN
Enya Love ya ! Hate ya ! en 2007 par Independent.ie
Interview en 1988, Belgique
Interview en Francais en 1991 par Hai Magazine