Comme la mer

Scenery Wave

C’est l’été, beaucoup de gens l’attendaient depuis longtemps. Il fait un peu chaud mais voilà, le soleil est avec nous. J’avoue que ce n’est pas vraiment ma saison préférée, mais après avoir passé un printemps assez sombre, cette année, je l’accueille chaleureusement.

Je commence à faire des efforts pour apprécier toutes les saisons telles qu’elles sont. Chaque saison a sa beauté et j’ai décidé d’en profiter pour vivre heureuse à chaque moment présent.

Symbole des vacances et du soleil, quand on parle de l’été, je pense à la mer. Mon pays est entouré par la mer ; dans mon enfance c’était le lieu de vacances préféré de ma famille.

Aujourd’hui je vous présente 4 morceaux que j’ai composé autours du thème de la mer.

1. Prélude – Comme la mer :
Parmi les nombreux visages de la mer, j’exprime son côté accueillant et agréable. C’est sans doute ce que j’ai ressenti en visitant la mer à Nice. Le morceau est assez court, je l’ai composé pour introduire cette série de morceaux sur la mer.

2. Au milieu de la mer :

C’est un morceau que j’ai écrit pour l’événement annuel d’une association. Son titre original était « Grand comme la mer, Profond comme la mer », et effectivement c’est bien sa grandeur et sa profondeur que je voulais exprimer avec ce morceau. Cependant mon mari m’a fait remarquer que la répétition de « comme la mer » ne sonne pas très bien. J’ai dû trouver un autre titre et j’ai commencé à chercher d’où provient mon inspiration.

Pourquoi je voulais exprimer la grandeur et la profondeur de la mer ?

– D’abord la grandeur :
La réponse vient de loin, géographiquement : la mer à Incheon en Corée, par où je passe systématiquement quand je rentre chez moi, mais aussi la mer d’Osaka que j’ai traversée lors de ma dernière visite au Japon.

Le point commun de ces deux villes est que la mer sépare la ville et l’aéroport, et entre elles, on a construit un pont immense. En traversant la mer qui me semble infinie, je sentais la grandeur de la mer.

– Ensuite la profondeur :
J’aime parfois explorer la vie en dessous de la mer en regardant des documentaires, et à la Géode de Paris, j’ai récemment regardé un documentaire magnifique sur ce sujet. La mer est toujours un sujet d’étonnement et d’admiration de ma vie.

Passage de solitude : la grandeur et la profondeur autrement.

the old man and the sea

Image du film « Vieil homme et la mer »

Au milieu de ce morceau, vous allez remarquer un passage de solitude. Que l’homme est petit par rapport à la mer, qui est comme un autre nom de la nature ! On essaie d’y faire face mais on finit toujours par être impressionné par sa puissance. J’exprime sans doute ce qui m’a marqué dans le roman « le vieil homme et la mer » (écrit par Ernest Hemingway) : la solitude du pêcheur devant la mer muette, ainsi que son amour immense envers la mer à la fois cruelle mais généreuse pour ceux qui acceptent de s’y soumettre.

Avec toutes ces inspirations, j’ai décidé de lui donner comme nom « Au milieu de la mer ».

3. Au bord de la mer :
Le morceau décrit un couple qui se balade au bord de la mer. La main gauche exprime les vagues qui oscillent sans cesse, et la main droite représente la promenade de ce couple.

J’ai un peu honte de vous présenter ce morceau car c’est la deuxième composition de ma vie, et je n’oserai clairement pas composer comme cela aujourd’hui. Je le ré-arrangerai plus tard, car j’aimerais « sauver » sa mélodie, mais aujourd’hui je vous le présente tel qu’il était écrit, en souvenir de mon époque embryonnaire.

4. Solitude :
Celui-ci a été composé à la même époque qu’Au bord de la mer, et clairement, je sens que je peux mieux faire aujourd’hui. Je le ré-arrangerai en multi instrumental pour lui donner une autre chance. Toujours inspiré du roman « vieil homme et la mer», ce morceau ressemble également à la solitude de Santiago devant la mer, muette pendant 84 jours, et à la volonté de ce rêveur s’éloigner encore plus de la terre pour y faire face.

Finalement avec cet ensemble « comme la mer » (le titre parapluie de ces 4 morceaux), je voulais exprimer la ressemblance des hommes avec la mer. On y trouve tous nos visages, nos souvenirs et nos envies. Ce sera aussi mon envie de vivre calme mais riche comme les profondeurs de la mer.

Bonne écoute et très bel été 🙂

Notez que les musiques présentées ici sont protégées juridiquement: Elles sont librement écoutables pour les particuliers sur ce site et sur ma chaîne Youtube : TheInspiredMelodies. Pour tous ceux qui veulent les réutiliser (professionnels ou non), merci de me contacter pour définir des conditions d’utilisation.