[Spécial été] Détente estivale avec Paul Cézanne (5/5)

Tout au long de cette série d’articles sur Paul Cézanne, nous avons découvert ensemble la vie et les œuvres de Cézanne en 4 périodes distinctes : période noire à Paris, période impressionniste avec Camille Pissarro, période mature avec Renoir, et enfin période finale avec son style constructif, la base du cubisme.

Aujourd’hui, on étudiera ses techniques de peinture. Bien entendu, je ne suis loin d’être spécialiste dans ce domaine. Je ne fais que vous présenter ce que j’ai découvert et étudié. S’il manque des explications, ou si vous trouvez des informations erronées, n’hésitez pas à me contacter ou à me laisser un commentaire en bas de cet article. Lire la suite

[Sépcial été] Détente estivale avec Paul Cézanne [4/5]

Période finale 1890 – 1905
Pendant cette période, il se concentre sur des paysages et des natures mortes. Il approfondit son style, qui sera la base de cubisme. Influencé par Cézanne, Picasso et Matisse reconnaissent que « Cézanne est notre père à tous ».

Je pourrai peindre pendant 100 ans, 1000 ans sans m’arrêter, mais je sentirai que je ne connais toujours rien. (I could paint for a hundred years, a thousand years without stopping, and I would still feel as though i knew nothing) – Paul cézanne

Curtain Jug and Fruits (1894)

Curtain, Jug and Fruits (1894)

Mont Sainte Victoire (1897)

Mont Sainte Victoire (1897)

The Bend in the road (1905)

The Bend in the road (1905)

Lire la suite

[Spécial été] Détente estivale avec Paul Cézanne (3/5)

Période Mature (1878–1890)

Cézanne et sa famille quittent Paris pour s’installer à Aix en Provence. Son style de peinture s’éloigne de plus en plus de celui des impressionnistes. Sa vie à Paris ne lui plait pas, avec toujours des moqueries sur ses peintures.

Il s’éloigne ainsi de l’influence de Pissarro, qui s’oriente vers le néo-impressionnisme avec Seurat, qui vise donc une approche plus scientifique pour ses paysages. Cézanne, quant à lui, commence à développer son propre style, qui sera comme une base du cubisme. Ses œuvres de cette époque sont classées comme le post-impressionnisme.

Cézanne -  Baie de Marseille vue de l'Estaque 1885

Cézanne – Baie de Marseille vue de l’Estaque 1885

Lire la suite

[Spécial été] Détente estivale avec Paul Cézanne (2/5)

Note : Cet article fait partie de la série sur Paul Cézanne. Dans l’article précédent, j’ai fait une introduction rapide sur l’artiste et présenté sa période noire au début de sa carrière.

Période Impressionniste (1870 – 1878)
La personne qui fait passer Cézanne de la période noire à la période impressionniste est son professeur Camille Pissarro (1830 – 1903). Il encourage Cézanne à dessiner des paysages en plein air, et sous son influence, Cézanne abandonne petit à petit les couleurs sombres et noires.

La maison du Docteur Gachet (1873)

La maison du Docteur Gachet à Auvers (1873)

Lire la suite

[Spécial été] Détente estivale avec Paul Cézanne [1/5]

Baie de Marseille, vue de l'Estaque (1885) Source:wikipainting.org

Baie de Marseille, vue de l’Estaque (1885) Source:wikipainting.org

C’est l’été et je vous propose une autre manière de vous détendre. Découvrons ensemble Paul Cézanne avec cette série d’articles. C’est un artiste que j’admire, et ses paysages me remplissent de la fraîcheur de la Provence.

En découvrant sa vie, je comprends également ce qui supporte sa passion : la solitude ; et il y mène son combat silencieux et ses recherches perpétuelles pour exprimer sur ses toiles la réelle beauté de la nature. Lire la suite

Quels sont vos rêves et vos missions ?

Printemps

Ce n’est qu’un début et ce début n’a pas encore de grandeur, mais avec le lancement de ma boutique je fais un pas de plus vers mon rêve et je fais un geste supplémentaire pour accomplir les missions de ma vie.

Nous faisons tous partie des rêves de quelqu’un d’autre
Avez-vous des rêves ? Enfin, peut on vivre sans rêve ? Certainement pas. Chacun a des envies, et c’est cela qui nous fait avancer dans notre vie.

On ne peut certainement pas définir un humain sans parler des rêves. Dans la vie on ne réagit pas au hasard, mais plutôt pour faire avancer nos projets, et nos décisions ont toujours un lien avec nos rêves. Même par exemple dans le fait que des parents travaillent dur (pour un travail qui leur plait ou non), on trouve du rêve, comme par exemple mieux nourrir et mieux protéger sa famille. Lire la suite

Retour dans le passé : Qu’est ce qui s’est passé au moment où j’ai composé mon premier morceau ?

Scenery Wave

@ Photo credit by Sébastien Lorquet, InspiredMelodies.com

Même si je suis compositrice de musiques d’ambiance et de détente, je n’ai pas fait d’études classiques de musique et j’ai travaillé dans d’autres domaines qui n’ont pas de rapport avec la musique. Comment est ce que j’arrive à composer aujourd’hui des morceaux ? C’est une grande question pour moi aussi.

De plus, cela ne fait pas longtemps que j’ai découvert mes capacités de composition. Est ce dû au hasard ? Peut être. Que s’est il passé à l’époque où j’ai composé mon premier morceau de piano ?

Malgré toutes ces interrogations, ce qui est clair, c’est qu’aujourd’hui je fais quotidiennement ce qui me passionne et que je suis très heureuse.

Alors dans cet article, je vous propose de faire avec moi un retour dans le passé, pour observer ce qui s’est passé à l’époque où j’ai écrit mon premier morceau musical. Peut être cela nous aidera à comprendre les ingrédients nécessaires pour faire des activités de création, et que cela m’aidera aussi à comprendre comment j’arrive à composer. Lire la suite

Comment créer une oeuvre musicale de manière efficace ? (4/4)

3. Comment finir un morceau de manière efficace ?

FluteRésumé : Comment être efficace dans ses activités de création ? Dans cette série d’articles, je vous présente différentes astuces pour chaque phase du processus de création.
Dans cet article, je vous présente mes astuces pour être efficace dans la troisième dernière étape de création d’une nouvelle œuvre : la finalisation du morceau.

La troisième étape consiste à travailler sur les détails, à relier harmonieusement chaque partie composée pour en faire un ensemble, et à revisiter plusieurs fois le morceau en vue de l’améliorer. Après cette étape, on obtient enfin la partition et l’enregistrement du morceau.

La troisième étape est celle que j’aime le moins mais celle qui est la plus importante. En fait, après la deuxième étape développer ses idées, comme je sais déjà jouer le morceau presque complètement, et la tentation de considérer le morceau en cours comme à peu près fini devient très grande. Du coup mon envie de composer un nouveau morceau se développe.
Cependant c’est en passant par cette troisième étape que l’œuvre finie peut se concrétiser. De plus, on progresse pour les prochaines œuvres. Lire la suite

Comment créer une œuvre musicale de manière efficace ? (3/4)

2. Comment composer une fois qu’on a des inspirations ?

FluteRésumé : Dans cette série d’articles, je décris comment être efficace pour des activités de création, en prenant comme exemple mon activité de composition musicale. Le processus de composition est composé en général de trois étapes pour moi. Pour chaque étape de création, je vous propose différentes astuces utiles.
Dans cet article, je vous présente mes astuces pour être efficace dans la deuxième étape de ma création d’une nouvelle œuvre : créer des mélodies.

Une fois passé l’étape 1, on obtient des idées brutes de mélodies et/ou des histories qu’on va raconter, et c’est dans cette étape qu’on les développe et les structure. C’est une étape importante sachant qu’elle peut nous amener à abandonner le morceau au milieu si le processus n’avance pas comme on le souhaite; et finalement cet abandon peut se révéler une bonne solution.

a. Moment de solitude : c’est le moment pour se mettre à l’écoute de soi même
Le développement d’une nouvelle idée me demande toujours de prendre un moment de solitude pour mieux être à l’écoute de moi même. Ce qui m’arrive souvent, c’est que je prends mon casque et je me mets devant mon piano. Et je passe deux ou trois heures comme ça.

Honnêtement c’est assez rare que j’arrive à développer des mélodies en me promenant dans un parc. Cela paraît bien romantique, mais ce n’est pas comme ça que je fais. Par contre, ce travail se fait mieux dans mon bureau ou devant mon piano, car c’est là que j’ai l’habitude de créer (donc je m’y sens à l’aise) et de plus, dans ma tête, j’associe ces endroits à l’épicentre de ma créativité. Mon esprit de créativité est expressément concentré dans cet endroit.

Conseils de Solip
Beaucoup de créateurs passent des moments de solitude pour la création. Le psychiatre Jung et le philosophe Tao ont tous les deux ont exprimé que la créativité nécessite la solitude. Lee gun-hee, le dirigeant de Samsung Electronics explique que sa source principale de créativité vient de ses moments de solitude.

Lire la suite

Comment créer une œuvre musicale de manière efficace ? (2/4)

1. Comment recevoir des inspirations de manière efficace ?

Piano keyboardRésumé : Dans cette série d’articles, je décris comment être efficace dans des activités de création, en prenant comme exemple mon activité de composition musicale. Mon processus de composition est composé en général de trois étapes. Pour chaque étape de création, je vous propose différentes astuces utiles.
Dans cet article, je décris les astuces que j’utilise pour la première étape de ma création d’une nouvelle œuvre : recevoir des inspirations. Bien que ces astuces concernent la création musicale, elles peuvent aussi être appliqués dans d’autres domaines.

Parfois je passe beaucoup de temps devant mon piano pour trouver une nouvelle mélodie. J’essaie et j’essaie mais je n’y arrive pas. Comment je surmonte ce cap et passe à la suite ? Voici mes trois astuces.

a. Les choses sont abondantes
La première astuce consiste à comprendre et réaliser que tout est abondant : les idées, les mélodies, les inspirations.

Après avoir fini un morceau, il y a parfois un intervalle de temps avant de composer un nouveau. Si ce temps devient trop long, on a tendance à se demander si on arrivera toujours à composer dans l’avenir. C’est une période de doute. Lire la suite