Cadeau de Noël

C’est bizarre de vous dire cela, mais j’aime beaucoup mes musiques et je les écoute souvent. C’est vrai que je fais toujours des musiques d’abord agréables à mes oreilles même si j‘ignore la théorie et néglige la technique 🙂

Avant Noël, j’étais en train d’écouter mes compositions, Notre chemin ensemble et Monologue, et tout d’un coup The Gift of the Magi, une nouvelle de O Henry, auteur américain, m’est venue a l’esprit.

C’est un roman que j’ai lu dizaine de fois quand j’étais petite. De The Last Leaf à The gift of the Magi, O Henry a écrit beaucoup de nouvelles très célèbres qui ont touché le coeur de nombreux gens dans le monde, mais je pense que The gift of the Magi est particulièrement bien adapté à ce moment, avant les fêtes de Noël.

Jim et Della sont un couple pauvre de New York.
Chacun a une possession dont il est fier : Les longs cheveux magnifiques de Della et la montre en or de Jim, que sa famille se transmet de génération en génération.
La veille de Noël, avec seulement 1.87 dollars en poche,Della décide de vendre ses beaux cheveux pour 20 euros, afin d’offrir un cadeau à Jim. Et elle trouve une belle chaîne en platine pour la montre de Jim.
Quand Jim rentre à la maison, il regarde Della, et perd sa parole. Della avoue qu’elle a vendu ses cheveux pour lui offrir un cadeau. Jim montre son cadeau à Della, et elle y trouve un assortiment de peignes de valeur qu’elle voulait avoir depuis longtemps pour ses longs cheveux.
Della le rassure en lui disant ses cheveux repousseront vite, et elle montre la chaîne de montre qu’elle a acheté pour lui. Et Jim lui dit avec un sourire : « J’ai vendu ma montre pour acheter ton cadeau. »

Jim et Della achètent un cadeau pour l’autre en vendant leur possession la plus précieuse. Ils sont un couple heureux ; même si physiquement ils sont pauvres, c’est un couple qui a un coeur riche en voulant se donner encore et encore l’un pour l’autre. Ils montrent un amour inestimable.
Il me semble que le message que veut donner l’auteur n’est ni ‘l’amour plutôt que l’argent’ ni ‘il faut vivre comme ça même si on est pauvre’, mais je me demande si ce n’est pas ‘on peut aussi trouver du bonheur avec ce qu’on a en nous’, à travers l’amour de Jim et Della qui veulent donner plutôt que recevoir.
Je vous souhaite de passer un joyeux Noël avec vos amoureux.

P.S. : je partage ce roman en anglais pour ceux qui aiment bien lire et sont en train d’étudier l’anglais. Lire The gift of the magi. Et les morceaux que vous allez pouvoir écouter pendant ce temps sont mes compositions, Notre chemin ensemble et Monologue.

Joyeux noël

Solip