5 morceaux pour l’automne

1407842_62268976_reduite
Nous sommes en automne. Paris reste beau comme toujours, mais l’automne parisien ne ressemble pas à celui que j’ai connu en Corée.

Chez moi c’est un peu différent. Pendant cette belle saison, le paysage change complètement. Les arbres alignés au bord des rues tels que les ginkos, les érables, les platanes s’habillent de différentes couleurs, en jaune, orange, rouge. Cela fait un paysage tout à fait sympathique à voir.

En Corée, plein d’expressions existent pour décrire l’automne :
On dit qu’en automne le ciel devient haut. Cela décrit le ciel automnal de mon pays qui devient très clair sans nuages.
En plus de ce fameux ciel haut, on a le soleil doux et le vent agréable. Qu’est ce qu’on peut attendre de plus ? Pour mieux profiter de l’automne les gens partent randonner sur des montagnes connues, comme le Seorak-san.
Il existe également une expression qui dit « Je deviens sensible à l’automne ». Beaucoup de Coréens deviennent romantiques, nostalgiques, chantent l’amour. En regardant les feuilles qui tombent, certains n’hésitent pas à penser, écrire et parler comme un poète ou un philosophe 🙂
Normalement ce type d’article doit être écrit pour Solip.fr, mon nouveau blog qui présente la culture et l’art de la Corée du sud. Cependant, j’avais besoin de vous expliquer pourquoi je vous présente aujourd’hui 5 morceaux qui font penser à l’automne. C’est justement la saison où les artistes deviennent sensibles, et cette saison fait appel à des morceaux d’ambiance instrumentaux.

1. Secret Garden : Poem

Secret Garden est un duo irlando-norvégien composé d’un violoniste et d’un pianiste. Je ne vous ai pas encore présenté ce groupe. Ne vous inquiétez pas, il est bien dans la liste d’attente 😉 J’espère qu’un jour je pourrai composer des morceaux riches et beaux comme celui-ci… en fait je sens que je vais y arriver. La vidéo est aussi belle que le morceau !

Secret Garden (Poéme) – from the album « White Stones » (1997)

2. Yiruma : Autumn Scene

Je remarque que beaucoup de lecteurs d’IM connaissent cet artiste sud coréen et aiment ses morceaux. Comment décrit-il le paysage d’automne en mélodie ? Ses morceaux ne sont jamais compliqués, pourtant il réussit à y mettre tant de beauté et de sentiments automnaux.

3. David Lanz : Before the last leaf falls

Dans ce morceau, on entend les feuilles tomber. Comme une dernière feuille dans un arbre dépouillé ce morceau veut nous inspirer des sentiments nostalgiques et mélancoliques.

4. Andre Gagnon : when I fall in love

Toujours comme dans un film romantique, j’ai l’impression que son morceau a une histoire sur laquelle coule sa musique. André Gagnon n’est jamais avare en émotions.

5. George Winston : Longing love

Le morceau qui m’a attiré dans l’album « Autumn » de Gerge Winston est « Longing love ».

Depuis le temps que j’ai l’habitude d’en jouer, j’ai tendance à sur-utiliser le clavier. C’est un point que je veux améliorer, en intégrant le vide de manière naturelle dans mes compositions.
Pendant que je me laisse déborder par les notes, George Winston assume chaque touche, qu’il exprime avec force. Je sens de la simplicité et du dynamisme, qui s’accordent de manière inattendue avec ce vide.
Ce n’est pas différent dans ce morceau, son message se sent dans la simplicité et dans la finesse de son interprétation.

Voici ma sélection de cinq morceaux. La prochaine fois j’espère que je pourrai intégrer y mes propres compositions qui chantent l’automne.
Bonne écoute et bon automne !

Solip